Tu t’entêtes à te foutre de tout mais pourvu qu’elles soient douces.

Depuis qu’il avait attrapé ce rhume, Sungmin manquait de sommeil. Il se levait tôt le matin et ne réussissait pas à se rendormir jusqu’au début de l’après-midi où la maladie reprenait le dessus. Et bien sûr, Heechul qui partageait sa chambre dans cet hôtel des rues chics de Beijing, se réveillait lui aussi. Alors que Sungmin s’entêtait à retrouver le sommeil en se tournant sans cesse dans le lit, Heechul s’extirpa des couvertures en grognant et retira son haut pour se rendre dans la salle de bain. Ce t-shirt encore tout chaud atterrit en plein sur le visage d’un Sungmin devenu presque muet par la maladie et celui-ci s’enivra du parfum de son bandmate. Il y avait non seulement l’odeur de son parfum mais aussi cette odeur qu’ont les hommes quand ils se lèvent le matin. Une senteur douce, qui vous titille les narines, même un peu fruitée dans le cas de Heechul, quelque chose qui fit papillonner les yeux du plus jeune. Dans la salle de bain, Heechul s’amusait à sortir toutes les crèmes qui se trouvaient dans sa trousse de toilette, une serviette propre sur l’épaule et le pantalon au ras des fesses. Et bien sûr, cela n’aida pas Sungmin à se rendormir. D’un geste rapide de la main, il repoussa la fine couverture qui recouvrait son corps à moitié nu et se mit à chercher ses cachets. Comme son sac était à l’entrée, juste devant la salle de bain, il se posta face à cette dernière pendant un long moment et fouilla toutes ses poches pour en sortir la boîte de pilules. Quand soudain, il aperçut la porte entrouverte de la salle de bain… et celui qui s’y trouvait. Son bandmate, complètement nu, observait son reflet dans le miroir. Il comprenait bien désormais pourquoi les fans disaient de la peau d’Heechul qu’elle était laiteuse. Blanche comme la neige de sa nuque au bas de ses cuisses, lisse et très, très attirante. En particulier ces deux muscles rebondis qui réveillèrent l’entrejambe du plus jeune. Kim Heechul avait des fesses merveilleuses, maintenant il pouvait l’attester.

Les incisives de Sungmin s’enfoncèrent dans sa lèvre inférieure déséchée par le froid tandis qu’il observait avec envie cette vue si plaisante. Le plus âgé passa une main dans ses cheveux, fronça son nez, attrapa la peau de son menton sans savoir que derrière lui, son cadet aux pensées obscènes le fixait du regard jusqu’à ce qu’un grincement de la porte se fasse entendre. Les yeux de Hee se braquèrent sur cette dernière et aperçurent Min, debout devant la porte, une bosse visible sous son boxer trop serré.

"Qu’est-ce que tu fais ?! Dégage de là, abruti !" s’écria Heechul en cherchant son pantalon partout sur le sol alors que celui-ci se trouvait juste sous ses pieds.

Je… Je n’en ai pas envie…” répondit le blond de sa voix faible et rauque en avançant lentement vers lui.

"Yah, ne… ne me touche pas ou je te fous un poing !" fit Heechul en se mettant face à lui, cachant son membre avec ses mains.

Sungmin ne l’écouta pas, trop intéressé par son derrière pressé contre l’évier qu’il aperçevait depuis le miroir. Il avança peu à peu et se plaça à quelques centimètres de son corps qui émanait encore la chaleur de sous les draps.

"Hyung…" murmura-t-il en frôlant son visage du bout de son nez, les yeux clos.

Il inspira longuement s’imprégnant de son odeur contre laquelle il avait dormi cette nuit-là. La peau de Heechul se mit à frémir quand, délicatement, le bout des doigts de Sungmin se mirent à parcourir ses bras et ses épaules. “Que fais-tu, idiot ?” demanda Heechul, sa voix se brisant en plein milieu de sa phrase et ses yeux se fermant automatiquement. Sungmin ne lui répondit pas, il se contenta de glisser son autre main dans son dos avant que l’autre ne la rejoigne et qu’elles atteignent, à elles deux, les fesses rondes et claires de Heechul. Un fin soupir s’échappa des lèvres entrouvertes de Sungmin quand enfin, il pût sentir la peau de pêche de cet endroit qu’il n’avait encore jamais découvert. Au même moment, Heechul se cambra. Un léger mouvement qui le colla involontairement contre le plus jeune. Et pas n’importe quel endroit. Du haut de leurs torses à leurs cuisses, les deux jeunes hommes pouvaient sentir la température du corps de l’autre. Bouillant pour Sungmin, moite pour Heechul. Et malgré ce fin bout de tissu qui séparait le membre de Min de celui de Hee, ils pouvaient sans difficulté percevoir l’effet que cela leur faisait. Celui du blond était si tendu qu’il suffisait que le brun baisse les yeux pour le voir à travers le petit espace ouvert de son sous-vêtement. Et celui d’Heechul, bien sûr, le trahissait ouvertement. La lèvre inférieure pulpeuse de celui-ci ut humidifiée par sa lèvre supérieure puis mordue jusqu’à sang, tandis qu’il détaillait le visage de son cadet, empli de désir. Son coeur battait à un rythme plus rapide, ce qui se faisait ressentir dans son souffle alors que les mains de Sungmin s’étalèrent sur chaque fesse et les pressèrent doucement, amenant le plus âgé à se coller davantage à lui. Les mains de Heechul se plaquèrent sur le torse galbé de Sungmin et, dans un gémissement inaudible, les fit glisser jusqu’à son boxer. Mais il n’eut le temps de faire plus puisque soudainement, le blond scella ses lèvres aux siennes pour un fiévreux baiser.

La langue du plus jeune, aussi curieuse que son possesseur, força quelque peu le passage pour rejoindre sa jumelle et jouer avec un long moment. Un instant durant lequel Heechul abaissa le dernier vêtement qui restait sur le corps de son bandmate afin de bien le sentir. Ses yeux s’écarquillèrent alors et il se détacha rapidement de ses lèvres dans une faible plainte pour fixer l’engin.

"Bon sang… J’aurai jamais pensé que…" commença le brun, presque à bout de souffle par le baiser.

Pour seule réponse, les sourcils de Sungmin s’arquèrent d’une façon aguicheuse avant qu’il ne se détache pour mettre Heechul dos à lui. Les mains du plus âgé s’agrippèrent comme elles purent au bord de l’évier et ses joues devinrent soudainement beaucoup plus rouges. En effet, la bouche de Sungmin se mit à tracer un chemin de baisers de ses épaules frêles à son derrière à la peau tendre et douce. Lentement, pour en apprécier toute la saveur chaque seconde durant.

"Tu es complètement malade…" lâcha Hee dans un souffle, basculant la tête en arrière pour laisser au miroir la vue très nette de sa pomme d’Adam. Seuls le bruit des succions de Sungmin sur la peau laiteuse de son aîné et les petits gémissements de ce dernier résonnaient dans cette pièce tout en marbre. Cette pièce qui renfermait désormais un secret que personne ne devait savoir…

"En effet, je suis malade…" susurra Sungmin, se mettant à lapper tendrement les fesses de son hyung.

"Hum… Je ne parle pas de ton rhume…" surenchérit le brun en ouvrant les yeux pour fixer la scène depuis le miroir, ce qui eut le don de l’exciter davantage. Se voir plaqué contre le meuble, le visage déformé par le plaisir que lui procurait celui dont on apercevait que les larges épaules, ça ne pouvait que lui donner envie de plus. Heechul se remplit les poumons d’un air nouveau en pressant les fesses, un grognement insatisfait de Sungmin lui sommant de se détendre de nouveau. Le plus jeune se releva alors doucement en déposant ses baisers dans le sens inverse à celui de tout à l’heure et posa ses mains sur ses hanches de Heechul, l’incitant à lui faire face. À peine fut-il retourné que Sungmin vint planter ses lèvres rouges au creux des siennes, mordillant la muqueuse rebondie comme la plus délicieuse des gourmandises tout en le guidant doucement vers la douche à l’italienne.

Le dos du plus âgé ne tarda pas à venir se heurter au marbre aussi froid que sa couleur et à se surélever quelque peu quand Sungmin, soudain pris d’un désir enflammé, lui fit écarter les jambes pour les enrouler autour de sa taille. Leurs coeurs se mirent à battre à l’unisson, leurs yeux s’analysèrent, leurs lèvres se cherchèrent et ce jusqu’à ce que le bassin du plus jeune viennent épouser celui de Hee et que son membre tendu pénètre le centre de ce petit derrière si parfait. L’acte arracha un long gémissement à Heechul qui, de nouveau, pencha la tête en arrière et laissa le plaisir à Sungmin de lui dévorer le cou. Il alla profondément en lui, étouffant ses propres plaintes dans l’épaule de son hyung et une fois qu’il eut atteint son maximum, commença une longue série de vas et viens. D’abord doucement pour pouvoir détailler encore une fois le visage de celui qu’il connaissait pourtant si bien, ensuite plus rapidement pour assouvir cette envie -ce besoin- matinal. Leurs respirations saccadées se firent entendre à tour de rôle, les “ye, aaaah ye~” de Heechul redoublèrent toujours un peu plus d’intensités et ce fut d’ailleurs lui qui, le corps bouillonnant et transpirant après de longues minutes, poussa un cri grave en se déversant entre leurs deux corps… Quelques heures plus tard, on toqua à la porte de la chambre. Heechul peina à ouvrir les yeux, plongé dans un sommeil profond alors que son roomate d’un jour avait déjà quitté les bras de Morphée depuis un moment. Il se redressa doucement, les sourcils légèrement froncés et les yeux plissés puis fixa la porte à laquelle on tambourinait. Il baissa alors le regard vers Sungmin et croisa le sien, ignorant complètement les appels du manager derrière la porte.

"Tu devineras jamais le rêve que je viens de faire, petit con."

Sungmin dégagea les couvertures pour aller chercher, nu, un boxer dans sa valise. Les yeux du plus âgé s’écarquillèrent en même temps que ses joues prirent une teinte rosée et il souleva alors le drap pour observer son propre corps dans son plus simple appareil.

"Quel rêve, petit cul ?" demanda alors Sungmin, un petit sourire pervers sur le visage.

FIN.

(via se-ki)

(via luvuitton)

(Source: tuaeniwon, via luvuitton)


“When I thought you were a guy, it was okay with me. When I found out that you’re a girl, it was also okay with me. But if you like Tae Kyung, I can’t be okay with it. Why… Why wasn’t it me? I told you about my treasure bus, I let only you hold Jolie’s leash and I was going to sing a song only for you. Why don’t you like me?”

“When I thought you were a guy, it was okay with me. When I found out that you’re a girl, it was also okay with me. But if you like Tae Kyung, I can’t be okay with it. Why… Why wasn’t it me? I told you about my treasure bus, I let only you hold Jolie’s leash and I was going to sing a song only for you. Why don’t you like me?”

(Source: la-romanesca, via luvuitton)

(Source: triiiangle, via luvuitton)

(Source: gakidere, via luvuitton)

(Source: chandoo, via runawayhearts)

(Source: opparawr, via fos-nad)

(Source: sunggyukimm, via fos-nad)

(via fos-nad)

(Source: yotiechan, via fos-nad)